La Cie SMC


La première demande de concession pour la construction d’un chemin de fer électrique à voie étroite et à crémaillère fut expédiée à Berne le 22 octobre 1899. La ligne passait par les villages de Venthône, Mollens, Randogne pour atteindre Vermala. La force électrique était produite par les eaux de la Navizence qui alimentaient l’usine de Chippis. Le devis pour la réalisation s’élevait à Fr. 1’140’000.00 et comprenait l’achat des terrains, la construction de la ligne, la pose des voies ainsi que la fourniture du matériel roulant qui était composé de trois automotrices et cinq wagons de marchandises.

Suite aux difficultés financières et techniques rencontrées pour la réalisation d’un chemin de fer à crémaillère, une nouvelle demande de concession pour un funiculaire électrique est adressée à Berne le 19 mai 1902. Ce n’est que le 29 septembre 1908 que le comité du SMV pouvait annoncer que le capital nécessaire à la construction était garanti, capital souscrit en grande partie par trois familles bernoises qui dirigèrent la société jusqu’à la fin des années septante.

Le funiculaire fut inauguré le 1er octobre 1911. D’une longueur de 4’200 m, il comportait 2 tronçons, avec une gare intermédiaire à Saint-Maurice-de-Laques. Chaque voiture pouvait accueillir 40 personnes et le trajet de Sierre à Montana s’effectuait en 1 heure alors qu’il fallait 4 heures par la route. Les matériaux et les bagages étaient acheminés sur des wagonnets.

En 1929, des modifications de l’électro-mécanique permirent de diminuer le temps de parcours de moitié en portant la vitesse de 5 km/h à 10 km/h. En 1943, malgré la deuxième guerre mondiale, la société passa commande de 4 nouvelles voitures d’une capacité de 65 personnes. A la même époque, avec le développement de Crans, la société changea de raison sociale, SIERRE-MONTANA-CRANS (SMC) remplaçant SIERRE-MONTANA-VERMALA (SMV).

C’est en 1946 que la Compagnie SMC augmente l’offre de transports de la liaison Sierre-Montana-Crans en introduisant un service régional de bus.

Après 85 ans d’exploitation des deux tronçons du funiculaire, la compagnie procéda à la rénovation totale de l’installation avec comme objectif de diminuer la durée du trajet et d’augmenter la capacité et le confort des voitures. Un tronçon unique de 4’191 m en fait actuellement le plus long funiculaire d’Europe à ciel ouvert. Cette nouvelle installation, circulant sur le tronçon historique, fut mise en exploitation le 16 décembre 1997.

Après la rénovation de la partie électromécanique de 1997, les organes de la Compagnie ont initiés le projet de reconstruction de la ligne du funiculaire (projet FUNI2020). Les grandes lignes techniques de la reconstruction de la ligne ont été arrêtées. L’analyse devra être affinée afin d’aboutir à un projet définitif au cours de ces prochaines années.

Une demande officielle d’entrée en matière pour la rénovation et l’assainissement de la ligne du funiculaire a été adressée aux autorités compétentes. Cette requête anticipée permet d’inscrire la volonté des organes de la Compagnie dans les plans pluriannuels de la Confédération et du Canton, de mener les négociations et les analyses nécessaires avec les partenaires pour une réalisation escomptée à l’horizon 2020-2022.

La première étape de la stratégie FUNI2020 a été réalisée durant l’année 2016. L’entraînement par moteur DC et convertisseur statique a été remplacé par un entraînement de type asynchrone et variateurs de fréquences IGBT. La partie électrique de l’installation a également été remise à neuf.

Ainsi, 105 ans après sa construction, le funiculaire Sierre-Montana-Crans conserve une position d’avant-garde dans le transport régional et constitue la colonne vertébrale entre la plaine et la station de Crans-Montana.

45 collaborateurs sont à votre service 365 jours par an. Notre engagement : charte Valais Excellence du SMC



Retrouvez la Cie SMC sur : Webcams Crans-Montana : Espace adrénaline
Plaine-Morte
Le Merignou
Golf 2
Aminona
Recherche d'horaires :